Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'?t?.

Annonces Concerts et reports

#31 07-06-2022 16:58:34

CORKAGE
Gône to be wild
Lieu : Lyon
Inscription : 01-04-2009
Messages : 3 725
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Ride (One Hell Of A) a écrit :

Puisque nous usons parfois de termes religieux Le Concernant, je prie pour avoir au moins un titre de Ghosteen ce soir, et j'invoque les cieux pour que le White elephant martèle la scène de son pas lourd...

Effectivement, les Bad Seeds vont et viennent au gré du vent mauvais (ou pas), et les Seeds d'hier ne sont pas non plus les Seeds d'aujourd'hui.
C'est parfois un arbre solitaire qui pousse - Warren Ellis - parfois un champ de fleurs exotiques et carnivores, ou de chardons.

Si tu as la même chance que nous hier soir, l'éléphant blanc sera présent, et dans une version magnifique smile


Dynamo Open Air 2000
Furryfest 2005
Hellfest 2006-2007-2008-2009-2010-2011-2014-2015-2016-2017-2018-2019-2022 HF1-Pass en poche pour 2023 \m/
Sylak 2015 - 2017- 2018 - 2019

You know the end is near, so take another beer

Hors ligne

#32 07-06-2022 18:38:46

The_Breakfast_Club
To Be Confirmed
Inscription : 25-08-2014
Messages : 10 418
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

CORKAGE a écrit :
Ride (One Hell Of A) a écrit :

Puisque nous usons parfois de termes religieux Le Concernant, je prie pour avoir au moins un titre de Ghosteen ce soir, et j'invoque les cieux pour que le White elephant martèle la scène de son pas lourd...

Effectivement, les Bad Seeds vont et viennent au gré du vent mauvais (ou pas), et les Seeds d'hier ne sont pas non plus les Seeds d'aujourd'hui.
C'est parfois un arbre solitaire qui pousse - Warren Ellis - parfois un champ de fleurs exotiques et carnivores, ou de chardons.

Si tu as la même chance que nous hier soir, l'éléphant blanc sera présent, et dans une version magnifique smile

Et le ghosteen speech....


Non je ne suis pas si drôle que ça, on dit l'inverse,
En général les gens me trouvent un peu sévère mais sympa (Dominique A)

Hors ligne

#33 08-06-2022 10:33:23

Ride (One Hell Of A)
Biker bridé / Ride 2 coke
Lieu : 3333
Inscription : 15-05-2019
Messages : 3 333

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

La métaphysique n'est pas une science exacte.
On est d'ailleurs plus souvent physique que méta (n'en déplaise à Zuckerberg)... et parfois même franchement bêtas.

Telles sont les pensées qui me viennent après avoir rencontré Dieu et le Diable et leur prophète, tous rassemblés dans la même enveloppe humaine, ainsi que ses apôtres et son chœur, hier, sur la scène des Nuits de Fourvière.

Nick Cave & The Bad Seeds aux Nuits de Fourvière, concert de mardi.

En effet, les premières pensées que l'on se pose quand on est mis en présence de Dieu, quand on est si près de lui que l'on pourrait compter les poils de ses narines, les grains de poussière sur ses chaussures cirées, que l'on pourrait le toucher mais que l'on n'ose pas, les premières questions, étrangement, très humainement, ne visent pas à questionner la Création ou le sens de la vie, mais portent sur la forme de son nez (il est pas un peu en trompette (de la renommée) ?), la finesse de sa taille (mais comment fait-il pour ne pas bedonner ?), la couleur de ses cheveux (avec ou sans teinture ?) et l'épaisseur de ses sourcils (des buissons ardents).

Je suis entré dans le concert par le quatrième morceau, de manière instantanée et foudroyante, au moment où le mot children a été prononcé. Children... Ses enfants, mes enfants... Les portes du Paradis se sont ouvertes, et ce mot était la clef.
Évidemment.

Après une promenade sur Jubilee Street (ma traversée du Styx), guidé par sa main ferme et douce, saisi par son regard ferme et doux, j'ai pris pied sur l'autre rive, où m'attendaient le cortège des fantômes aimés : fragments de musique ramenés du passé (From her to eternity, City of refuge), murder ballads invitant le fantôme de Harvey (Polly Jean pour la nommer, Henry Lee), enfants perdus, enfants aimés (Waiting for you), femmes que l'on aime pour leur âme ou le chatoiement de leurs écailles (Into my arms, Mermaids), éclats de gospel, particules essentielles (Higgs Boson blues).

Ce fut un doux Carnage. Une communion. Une messe où Dieu et Diable dansaient de pair, l'un piétinant les pieds de l'autre avec ses pas d'éléphant blanc. Ce fut un hymne à l'amour - comme toujours avec lui - et au fond il ne parle que de ça.
Moi qui suis agnostique le lundi, athée le mardi et cynique du dimanche au mercredi, je n'ai pas su ni tenté de sortir de cette eucharistie.

Warren Ellis (à la gauche de Dieu, vieil apôtre possédé) menait un choeur de sirènes qui nous charmaient autant qu'elles nous alarmaient. Mais les fantômes de Nick Cave sont bienveillants. Ils vous saisissent par la main, plongent leurs yeux dans vos yeux, s'appuient sur votre épaule pour vous révéler que force et faiblesse cohabitent en vous et que l'une n'est rien sans l'autre.

Tout se termine sur Ghosteen speaks.

I am beside you...
I am beside you...
Look for me, look for me

Chacun emporte Nick Cave chez lui.
Dieu est nulle part. Et Dieu est partout.


2202 ekomS nI pU / 1202 prewtnA tseftreseD / 1202 naéM lateM / 2202 / 9102 kalyS / 2202 / 9102 / nrubdoaR / 7102 rethcreW / (2 & 1) 2202 / 9102 / 8102 / 7102 / 6102 tseflleH

Hors ligne

#34 08-06-2022 10:40:43

CORKAGE
Gône to be wild
Lieu : Lyon
Inscription : 01-04-2009
Messages : 3 725
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Ride (One Hell Of A) a écrit :

La métaphysique n'est pas une science exacte.
On est d'ailleurs plus souvent physique que méta (n'en déplaise à Zuckerberg)... et parfois même franchement bêtas.

Telles sont les pensées qui me viennent après avoir rencontré Dieu et le Diable et leur prophète, tous rassemblés dans la même enveloppe humaine, ainsi que ses apôtres et son chœur, hier, sur la scène des Nuits de Fourvière.

Nick Cave & The Bad Seeds aux Nuits de Fourvière, concert de mardi.

En effet, les premières pensées que l'on se pose quand on est mis en présence de Dieu, quand on est si près de lui que l'on pourrait compter les poils de ses narines, les grains de poussière sur ses chaussures cirées, que l'on pourrait le toucher mais que l'on n'ose pas, les premières questions, étrangement, très humainement, ne visent pas à questionner la Création ou le sens de la vie, mais portent sur la forme de son nez (il est pas un peu en trompette (de la renommée) ?), la finesse de sa taille (mais comment fait-il pour ne pas bedonner ?), la couleur de ses cheveux (avec ou sans teinture ?) et l'épaisseur de ses sourcils (des buissons ardents).

Je suis entré dans le concert par le quatrième morceau, de manière instantanée et foudroyante, au moment où le mot children a été prononcé. Children... Ses enfants, mes enfants... Les portes du Paradis se sont ouvertes, et ce mot était la clef.
Évidemment.

Après une promenade sur Jubilee Street (ma traversée du Styx), guidé par sa main ferme et douce, saisi par son regard ferme et doux, j'ai pris pied sur l'autre rive, où m'attendaient le cortège des fantômes aimés : fragments de musique ramenés du passé (From her to eternity, City of refuge), murder ballads invitant le fantôme de Harvey (Polly Jean pour la nommer, Henry Lee), enfants perdus, enfants aimés (Waiting for you), femmes que l'on aime pour leur âme ou le chatoiement de leurs écailles (Into my arms, Mermaids), éclats de gospel, particules essentielles (Higgs Boson blues).

Ce fut un doux Carnage. Une communion. Une messe où Dieu et Diable dansaient de pair, l'un piétinant les pieds de l'autre avec ses pas d'éléphant blanc. Ce fut un hymne à l'amour - comme toujours avec lui - et au fond il ne parle que de ça.
Moi qui suis agnostique le lundi, athée le mardi et cynique du dimanche au mercredi, je n'ai pas su ni tenté de sortir de cette eucharistie.

Warren Ellis (à la gauche de Dieu, vieil apôtre possédé) menait un choeur de sirènes qui nous charmaient autant qu'elles nous alarmaient. Mais les fantômes de Nick Cave sont bienveillants. Ils vous saisissent par la main, plongent leurs yeux dans vos yeux, s'appuient sur votre épaule pour vous révéler que force et faiblesse cohabitent en vous et que l'une n'est rien sans l'autre.

Tout se termine sur Ghosteen speaks.

I am beside you...
I am beside you...
Look for me, look for me

Chacun emporte Nick Cave chez lui.
Dieu est nulle part. Et Dieu est partout.

Magnifique  kiss  kiss  kiss


Dynamo Open Air 2000
Furryfest 2005
Hellfest 2006-2007-2008-2009-2010-2011-2014-2015-2016-2017-2018-2019-2022 HF1-Pass en poche pour 2023 \m/
Sylak 2015 - 2017- 2018 - 2019

You know the end is near, so take another beer

Hors ligne

#35 08-06-2022 11:28:26

The_Breakfast_Club
To Be Confirmed
Inscription : 25-08-2014
Messages : 10 418
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Magnifique report en effet.

A quoi ça tient un concert ?
Il faisait beau hier et j'étais mieux placé soit. Mais ça ne fait pas tout. J'ai assisté au concert dont je rêvais.
Son moins fort (ce qui m'avait dérangé la veille).
Même si Nick a toujours ses gimmicks je l'ai trouvé plus recentré sur la musique et sa voix sans lâcher le public une seconde.
Public ultra réceptif.
Setlist plus longue (avec une version étonnante de Mermaids et Jake the ripper demandé par une certaines alexia).
2h30 hors du temps.

Merci à l'ami Ride pour le retour en bagnole.


Non je ne suis pas si drôle que ça, on dit l'inverse,
En général les gens me trouvent un peu sévère mais sympa (Dominique A)

Hors ligne

#36 08-06-2022 11:41:39

CORKAGE
Gône to be wild
Lieu : Lyon
Inscription : 01-04-2009
Messages : 3 725
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Il a joué plus longtemps ? Je demande immédiatement réparation et remboursement  mad  mad  mad


Dynamo Open Air 2000
Furryfest 2005
Hellfest 2006-2007-2008-2009-2010-2011-2014-2015-2016-2017-2018-2019-2022 HF1-Pass en poche pour 2023 \m/
Sylak 2015 - 2017- 2018 - 2019

You know the end is near, so take another beer

Hors ligne

#37 08-06-2022 12:55:02

The_Breakfast_Club
To Be Confirmed
Inscription : 25-08-2014
Messages : 10 418
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

CORKAGE a écrit :

Il a joué plus longtemps ? Je demande immédiatement réparation et remboursement  mad  mad  mad

Je te confirme.
2 rappels supplémentaires.

Tu t'es éclaté lundi et c'est cool mais pour moi c'est 2 concerts très différents et non comparables.


Non je ne suis pas si drôle que ça, on dit l'inverse,
En général les gens me trouvent un peu sévère mais sympa (Dominique A)

Hors ligne

#38 08-06-2022 17:34:28

the fab
Hellfest cult member
Lieu : TOULOUSE
Inscription : 08-12-2009
Messages : 1 556

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Hier soir, je suis allé voir Ayron Jones (HF2 MS1 13h45) et ce concert m'a fait un bien fou. Je ne vais pas intellectualiser ou philosopher mais ce concert m'a rassuré sur le plaisir que je peux encore avoir devant un groupe sur une scène. C'était bon, beau et enthousiasmant. Blues, Rock, Hard avec une simplicité et une efficacité redoutable. Des musiciens visiblement heureux de jouer même devant une assemblée réduite à une centaine de personnes. Ils ont mis le feu au club. Je suis allé les voir après le concert ce qui m'arrive très rarement. J'avais l'anglais volubile pour une fois mais je tenais vraiment à les saluer et les remercier pour ce moment. smile
Après le concert, j'ai voulu acheter le seul Tish à disposition. Je demande un XXL et le gars me répond qu'il n'a que du M !!!  big_smile Ok et y a pas de CDs ? Heu, non, on a pas prévu. Moi: " Mais je voulais vous filer du pognon, moi !!!!". Ce qui me fait penser que ces mecs ne sont là que pour la musique. Le bizness, c'est pas pour eux. Eux , c'est la musique et leurs sourires tout au long du concert en disaient long sur leur état d'esprit. A l'heure ou certains groupes américains flippent à l'idée de venir jouer en Europe, ces gars là semblent juste heureux de jouer devant des gens qui les connaissent peu ou pas. Un véritable bain de jouvence. Je pense que le HF sera leur plus grosse date à ce jour et j'espère qu'ils mettront le feu même si je ne suis pas certain qu'une méga stage soit leur élément.


Hellfest   2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2022 x2.

Hors ligne

#39 09-06-2022 09:04:23

RLSMA
Membre
Inscription : 16-06-2021
Messages : 103

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

the fab a écrit :

Hier soir, je suis allé voir Ayron Jones (HF2 MS1 13h45) et ce concert m'a fait un bien fou. Je ne vais pas intellectualiser ou philosopher mais ce concert m'a rassuré sur le plaisir que je peux encore avoir devant un groupe sur une scène. C'était bon, beau et enthousiasmant. Blues, Rock, Hard avec une simplicité et une efficacité redoutable. Des musiciens visiblement heureux de jouer même devant une assemblée réduite à une centaine de personnes. Ils ont mis le feu au club. Je suis allé les voir après le concert ce qui m'arrive très rarement. J'avais l'anglais volubile pour une fois mais je tenais vraiment à les saluer et les remercier pour ce moment. smile
Après le concert, j'ai voulu acheter le seul Tish à disposition. Je demande un XXL et le gars me répond qu'il n'a que du M !!!  big_smile Ok et y a pas de CDs ? Heu, non, on a pas prévu. Moi: " Mais je voulais vous filer du pognon, moi !!!!". Ce qui me fait penser que ces mecs ne sont là que pour la musique. Le bizness, c'est pas pour eux. Eux , c'est la musique et leurs sourires tout au long du concert en disaient long sur leur état d'esprit. A l'heure ou certains groupes américains flippent à l'idée de venir jouer en Europe, ces gars là semblent juste heureux de jouer devant des gens qui les connaissent peu ou pas. Un véritable bain de jouvence. Je pense que le HF sera leur plus grosse date à ce jour et j'espère qu'ils mettront le feu même si je ne suis pas certain qu'une méga stage soit leur élément.

Merci pour ton post, tu m'as donné l'envie d'aller les écouter au HF2. Je les rajoute à mon planning horns .


C'est bientôt le 15 juin 2023 ? whistle

Hors ligne

#40 09-06-2022 20:16:46

The_Breakfast_Club
To Be Confirmed
Inscription : 25-08-2014
Messages : 10 418
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Souvenir du concert de lundi soir à Fourvière.
Le son n'est pas top mais le concert est en entier.


Non je ne suis pas si drôle que ça, on dit l'inverse,
En général les gens me trouvent un peu sévère mais sympa (Dominique A)

Hors ligne

#41 09-06-2022 20:29:01

Malabartatoo
Ticket de métro /Real Boobs / Clue Dealer
Lieu : Aix-en-Provence
Inscription : 25-09-2018
Messages : 13 668

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

RLSMA a écrit :
the fab a écrit :

Hier soir, je suis allé voir Ayron Jones (HF2 MS1 13h45) et ce concert m'a fait un bien fou. Je ne vais pas intellectualiser ou philosopher mais ce concert m'a rassuré sur le plaisir que je peux encore avoir devant un groupe sur une scène. C'était bon, beau et enthousiasmant. Blues, Rock, Hard avec une simplicité et une efficacité redoutable. Des musiciens visiblement heureux de jouer même devant une assemblée réduite à une centaine de personnes. Ils ont mis le feu au club. Je suis allé les voir après le concert ce qui m'arrive très rarement. J'avais l'anglais volubile pour une fois mais je tenais vraiment à les saluer et les remercier pour ce moment. smile
Après le concert, j'ai voulu acheter le seul Tish à disposition. Je demande un XXL et le gars me répond qu'il n'a que du M !!!  big_smile Ok et y a pas de CDs ? Heu, non, on a pas prévu. Moi: " Mais je voulais vous filer du pognon, moi !!!!". Ce qui me fait penser que ces mecs ne sont là que pour la musique. Le bizness, c'est pas pour eux. Eux , c'est la musique et leurs sourires tout au long du concert en disaient long sur leur état d'esprit. A l'heure ou certains groupes américains flippent à l'idée de venir jouer en Europe, ces gars là semblent juste heureux de jouer devant des gens qui les connaissent peu ou pas. Un véritable bain de jouvence. Je pense que le HF sera leur plus grosse date à ce jour et j'espère qu'ils mettront le feu même si je ne suis pas certain qu'une méga stage soit leur élément.

Merci pour ton post, tu m'as donné l'envie d'aller les écouter au HF2. Je les rajoute à mon planning horns .

j'avais prévu de les voir donc tu confirmes en effet wink horns


Apéro Forum: apporter des  beer à Mac Seb toute la soirée
#Teamboobiestrap @Quark  kiss
#Teamsauvonslesmamies @Aranyl lol horns

Hors ligne

#42 09-06-2022 21:08:08

Valhalla Tsoin-tsoin
Passe-Partout
Lieu : OC
Inscription : 20-06-2017
Messages : 1 432

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Concert de Lofofora annulé ce samedi à Toulouse, faute de préventes suffisantes  cry


Eructo ergo sum
HellFest 2008, 2014, 2016, 2017, 2019
Summer Breeze 2017
X-trem Fest 2017

Hors ligne

#43 09-06-2022 21:17:59

Alfajedi
Into the pit
Lieu : Albi
Inscription : 15-11-2018
Messages : 518

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Valhalla Tsoin-tsoin a écrit :

Concert de Lofofora annulé ce samedi à Toulouse, faute de préventes suffisantes  cry

J'ai pris mon billet avant-hier sur Festik,  mon billet portait le numéro 75. C'est pas beaucoup le mardi pour un concert le samedi. J'ai l'impression que les gens ne prennent plus les places à l'avance et attendent le soir même.  Il y avait encore des places au guichet pour Volbeat au Bikini.


Xtreme Fest 2013-2014-2015-2016-2017-2018-2021-bénévole 2022
Fall of Summer 2017]
Hellfest 2019-2022 finisher

Cherche deux pass 2023

Hors ligne

#44 09-06-2022 21:22:33

Valhalla Tsoin-tsoin
Passe-Partout
Lieu : OC
Inscription : 20-06-2017
Messages : 1 432

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Je me demandais si ça n'était pas lié en partie à la 1ère partie. Ils jouent demain à Bergerac, mais bossant samedi  c'est chaud... Je me demande quand je les reverrai du coup : me suis dessiné un t-shirt exprès pour eux car Lofofurieuse depuis 25 ans  beer

Dernière modification par Valhalla Tsoin-tsoin (09-06-2022 21:25:36)


Eructo ergo sum
HellFest 2008, 2014, 2016, 2017, 2019
Summer Breeze 2017
X-trem Fest 2017

Hors ligne

#45 09-06-2022 21:27:35

Alfajedi
Into the pit
Lieu : Albi
Inscription : 15-11-2018
Messages : 518

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

J'ai écouté un peu la première partie de Lofofora: Lotus Titan. C'est spécial et je ne crois pas que c'était  bien assorti à Lofo.


Xtreme Fest 2013-2014-2015-2016-2017-2018-2021-bénévole 2022
Fall of Summer 2017]
Hellfest 2019-2022 finisher

Cherche deux pass 2023

Hors ligne

#46 10-06-2022 02:29:10

the fab
Hellfest cult member
Lieu : TOULOUSE
Inscription : 08-12-2009
Messages : 1 556

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

C'est pas la joie au niveau des affluences en ce moment.


Hellfest   2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2022 x2.

Hors ligne

#47 10-06-2022 10:07:14

Ride (One Hell Of A)
Biker bridé / Ride 2 coke
Lieu : 3333
Inscription : 15-05-2019
Messages : 3 333

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Deftones × Baroness × Untitled With Drums aux Nuits de Fourvière.

19h 30 : Untitled With Drums.

Un set apprécié de 30 mn pour ce groupe de Clermont-Ferrand, avec 5 musiciens, un son parfois un peu 90's et 2 morceaux plus progressifs (Silver au milieu du set et le dernier titre).
A revoir au HF2, le samedi, en ouverture de la Valley.

20h25 : Baroness.

Pas trop mon truc à la maison, et pas beaucoup plus en live malgré la sympathie qu'ils m'inspirent. Je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à vraiment décoller avec ce groupe... Un set de 55 mn. Deux bons Eula et March to the sea avant de décrocher petit à petit... Jamais chiant, mais jamais transcendant non plus. J'ai pas encore trouvé la clef pour vraiment aimer ce groupe, visiblement heureux d'être là.

22 h : Deftones.

C'est - avec celui du HF - le seul concert en France des Deftones : un public de passionnés emplit le théâtre aux 9/10.

Un groupe compact, malgré les absents, une basse granuleuse et un Chino chaud qui s'échine.
Le light show, à base de néons frénétiques, imprime sur les rétines des tatoos de lumière et devrait convaincre les indécis de Clisson, puisque le show sera nocturne.
Le son est limpide, puissant et équilibré, avec toutefois la voix peu audible sur les 3 premiers morceaux.

Ensuite, l'enchaînement de titres énormes (Be quiet..., My own summer..., Tempest, Swerve City, Digital bath, Knife party...) plie l'affaire et Fourvière est en feu.

C'est marrant et très jouissif de voir le théâtre romain délesté de sa bourgeoisie en goguette et de ses "VIP"aux places réservées. Un (petit) wall of death s'érige dans la fosse sur You've seen the butcher ! Dans ce festival, c'est aussi incongru et sympa que de voir une punkette poser un food truck vegan sur le parking de Bocuse, ou de réaliser que Gérard Collomb a un tatouage facial.

Final incandescent sur Change et 7 words, avant de retrouver son Ohm sweet ohm et de tenter de trouver le sommeil en se débarrassant de toute cette... adrénaline.

Dernière modification par Ride (One Hell Of A) (10-06-2022 11:58:14)


2202 ekomS nI pU / 1202 prewtnA tseftreseD / 1202 naéM lateM / 2202 / 9102 kalyS / 2202 / 9102 / nrubdoaR / 7102 rethcreW / (2 & 1) 2202 / 9102 / 8102 / 7102 / 6102 tseflleH

Hors ligne

#48 21-07-2022 18:44:45

Porcelain Heart
Membre
Inscription : 29-06-2022
Messages : 79

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Mardi, j'étais au concert des Stones à LYON. A la base je ne suis pas un immense fan des Stones, et encore moins fan des concerts dans les stades, mais pour une raison irrationnelle, j'ai vécu 2h magiques. C'était à la fois impressionnant au niveau du son, parfait, de la fougue de Mick Jagger (quelle santé bordel) mais aussi de la setlist. C'était surtout un moment émouvant avec un public au taquet. Grand concert.

Si je m'avance à réaliser un petit top 10 de mes concerts 2022 à mi-"parcours", je dirais que ça donne ça :

1 Tool
2 Pearl Jam
3 Rolling Stones
4 Idles
5 Turnstile
6 Nothing But Thieves
7 Cat Power
8 Metallica
9 Peter Hook
10 Oranssi Pazuzu

Déception live de l'année : Jack White, vu en salle en début de mois.


L'avantage quand on est intelligent c'est qu'on peut faire l'idiot, alors que l'inverse est impossible.

Hors ligne

#49 21-07-2022 19:32:18

The_Breakfast_Club
To Be Confirmed
Inscription : 25-08-2014
Messages : 10 418
Site Web

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Pearl Jam vient d'annuler Vienne et Prague où j'avais initialement prévu d'aller avant de renoncer.
Eddie Vedder s'est esquinté la voix dimanche à Paris à cause de la fumée a priori


Non je ne suis pas si drôle que ça, on dit l'inverse,
En général les gens me trouvent un peu sévère mais sympa (Dominique A)

Hors ligne

#50 21-07-2022 20:32:50

Porcelain Heart
Membre
Inscription : 29-06-2022
Messages : 79

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Oui j'ai lu ça, j'adore Eddie Vedder, mais je ne sais pas de quelle fumée il parle ..... du moins je vois de quoi il parle mais à part lui personne ne les a vues ou senties, d'ailleurs tous les artistes qui ont joué dimanche ont pu poursuivre leur série de concerts sans souci depuis .... je pige pas son ressenti ....


L'avantage quand on est intelligent c'est qu'on peut faire l'idiot, alors que l'inverse est impossible.

Hors ligne

#51 28-07-2022 14:47:33

KillTheKult
Membre
Lieu : Saint-Vallier (26)
Inscription : 29-10-2018
Messages : 36

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Petit report d'impression sur le concert de Judas Priest de mardi dernier au Théâtre antique de Vienne :

Première partie : The Dead Daisies.
Un peu déçu de l'absence de Glenn Hughes mais bon son remplaçant Dino Jelusick a fait le taffe comme il se doit.

Judas Priest.
J'étais pas sûr sûr, surtout en voyant le vénérable Rob Halford qui marchait péniblement (pantalon trop serré? absence de déambulateur?) mais cela reste quand même un p***** de showman qui tient son audience. Et puis les titres du Priest, il y en a quand même pas mal que l'on peut reprendre en c(h)oeur. Et lorsque l'on a en tête les titres sur tout le chemin du retour, c'est le signe que le contrat est rempli.


HFC : 2019, 2022, 2023 (ex) : Sausage crüe / (New) : Lords of liche (enfin si je trouve le temps de m'y présenter)
Hellfest : 2013, 2014,  2019, 2022 part I et part II (en recherche de pass pour 2023)
Download Festival Paris : 2016, 2017, 2018
Sonisphere Festival : 2013 ; Resurection Fest : 2017

Hors ligne

#52 28-07-2022 19:34:49

ArteriopatH
Membre
Lieu : entre un ruisseau et une forêt
Inscription : 24-04-2011
Messages : 540

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Le Metal God, sort d'un cancer de la prostate, traité par radiothérapie puis par prostatectomie... ceci explique cela cry

Le cadre de l'amphi est magnifique, le son très clair, c'était le cas mardi soir, les lights efficaces... et l'interprétation.

Certes Halford est bien "aidé" par la technique, et un set odieusement court (1h35 et 15 titres, comme sur l'intégralité de la tournée), mais quelle setlist !, et après l'imbroglio Andy Sneap (qu'est-ce qu'ils leur ait passé par la tête ?) et les problème aortiques de Faulkner... Un miracle ! Un vrai  big_smile  big_smile  big_smile  big_smile


fury fest 05 hellfest 07-08-09-10-11-12-13-14 motocultor 12
sylak 13-14-15-16-17-18-19 et enfin 22 lions metal fest 17 et 22
fall of summer 14-15-16-17 et tant d'autres concerts...

"Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console" Talleyrand

Hors ligne

#53 29-07-2022 11:19:27

KillTheKult
Membre
Lieu : Saint-Vallier (26)
Inscription : 29-10-2018
Messages : 36

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

ArteriopatH a écrit :

Le Metal God, sort d'un cancer de la prostate, traité par radiothérapie puis par prostatectomie... ceci explique cela cry

Le cadre de l'amphi est magnifique, le son très clair, c'était le cas mardi soir, les lights efficaces... et l'interprétation.

Certes Halford est bien "aidé" par la technique, et un set odieusement court (1h35 et 15 titres, comme sur l'intégralité de la tournée), mais quelle setlist !, et après l'imbroglio Andy Sneap (qu'est-ce qu'ils leur ait passé par la tête ?) et les problème aortiques de Faulkner... Un miracle ! Un vrai  big_smile  big_smile  big_smile  big_smile

J'avais pas suivi pour le cancer. C'était donc un concert d'autant plus fabuleux.


HFC : 2019, 2022, 2023 (ex) : Sausage crüe / (New) : Lords of liche (enfin si je trouve le temps de m'y présenter)
Hellfest : 2013, 2014,  2019, 2022 part I et part II (en recherche de pass pour 2023)
Download Festival Paris : 2016, 2017, 2018
Sonisphere Festival : 2013 ; Resurection Fest : 2017

Hors ligne

#54 07-08-2022 13:13:00

demes
Membre
Inscription : 26-06-2019
Messages : 819

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Je mets mon CR ici, vu la diversité des groupes vus je pense que ça y a plus sa place.

Hier soir nouvelle soirée au Pont du Rock à Malestroit dans le département voisin du Morbihan, Cachemire et Lofofora que je n'avais pas revu depuis leur passage à Saint Nazaire juste avant le covid y étant programmés. Et puis c'était l'occasion de voir les vétérans du rap français I Am qui étaient la tête d'affiche.
Là encore l'affaire partait mal. J'ai pris la route en fin d'après - midi en me disant que le gros du chassé - croisé serait passé. Mauvaise pioche : ça circule en accordéon entre Nantes et Savenay comme souvent dans ces cas - là. Ensuite quelques dizaines de mètres avant la sortie que je dois prendre nouveau bouchon... Heureusement j'entrerai sur le site du fest pile pour le début de Cachemire.
Le fest d'un manière générale n'a absolument pas changé, site toujours aussi sympa et spacieux. Public festif mais bon enfant, quelques métalleux.

Passons aux groupes vus :

-Cachemire : la bande à Fred a été excellente, beaucoup d'énergie pour un set carré. Très bonne communication avec le public (pas très nombreux au début) qui le lui rendra bien et qui pogotera gentiment par moments. vers la fin Fred fera monter un môme de l'assistance qui s'amusera comme un petit fou. Setlist qui est probablement la même qu'à Muzillac en Mars dernier, donc très axée sur "Dernier Essai" le deuxième et dernier album du groupe. J'aimerais bien les voir au Hellfest tiens, ils en ont clairement la carrure pour moi.
-Svinkels : je ne savais même pas ce que c'était. Du rap en l'occurrence. Bon, j'ai l'esprit assez large pour en entendre. Écouté de loin, groupe amusant avec un bon esprit et une bonne communication, textes des chansons tournant pas mal autour de la picole (et de la drogue dans une moindre mesure), ce qui tombe bien quand on joue en Bretagne. big_smile 2 - 3 riffs de gratte sur 2 titres qui m'ont incité à tendre un peu plus l'oreille.
-Lofofora : là aussi excellent set, avec un Reuno toujours aussi énergique en dépit d'une longue carrière et qui n'a toujours pas mis (et ne mettra certainement jamais) ses valeurs dans sa poche (comme Cachemire d'ailleurs). Illustration avant le titre "Macho Blues" où il incitera les mecs à se montrer corrects avec les filles (qu'on entendra fort l'acclamer).
-I Am : "les marseillais en Bretagne", ça sonne comme un titre d'émission de télé - réalité. big_smile La très grosse différence c'est qu'intellectuellement on est très largement au - dessus. Je ne suis pas resté tout le set mais suffisamment pour avoir les classiques : "le Mia", "Petit Frère", "Nés sous la Même Étoile"... J'ai toujours eu du respect pour ce groupe, d'une intelligence pas si courante dans le rap où, je trouve, on cède plus facilement à la facilité commerciale que dans d'autres styles. J'ai même chanté quelques paroles que je connaissais ("le Mia" surtout). Public pas super - réactif j'ai trouvé, étonnant.

Bref soirée sympa là encore. smile

Anecdote : un gars m'a félicité pour ma belle barbe. big_smile

Dernière modification par demes (07-08-2022 13:14:20)


Alcatraz l'a fait, Motocultor est mauvais, pour toujours et à jamais

Hors ligne

#55 07-08-2022 14:03:26

Valhalla Tsoin-tsoin
Passe-Partout
Lieu : OC
Inscription : 20-06-2017
Messages : 1 432

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Oh my godasse patatasse ! Tu as vu Lofofora hier soir, quand Môsieur Valhalla était sur la route des Côtes d'Armor... ils me manquent les Lofo,  je ne les ai pas vus depuis octobre : chuis en manque, me faut ma dose !

Et du coup, on veut une photo de ta barbe dans le topic dédié !

Dernière modification par Valhalla Tsoin-tsoin (07-08-2022 14:04:54)


Eructo ergo sum
HellFest 2008, 2014, 2016, 2017, 2019
Summer Breeze 2017
X-trem Fest 2017

Hors ligne

#56 07-08-2022 15:40:28

demes
Membre
Inscription : 26-06-2019
Messages : 819

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Je vois pas de sujet des barbus dans les discussions diverses.  angel

Lofo ils repassent pas loin de chez moi le mois prochain :

https://www.facebook.com/GRATMOILA/


Alcatraz l'a fait, Motocultor est mauvais, pour toujours et à jamais

Hors ligne

#57 07-08-2022 17:46:28

Valhalla Tsoin-tsoin
Passe-Partout
Lieu : OC
Inscription : 20-06-2017
Messages : 1 432

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Trop loin de chez moi, j'ai quitté la Vendée voici 12 ans ! Rien dans le Sud... alors que je me suis dessiné un beau t-shirt pour mes 25 ans de Lofofurie...


Eructo ergo sum
HellFest 2008, 2014, 2016, 2017, 2019
Summer Breeze 2017
X-trem Fest 2017

Hors ligne

#58 08-09-2022 12:19:49

Ride (One Hell Of A)
Biker bridé / Ride 2 coke
Lieu : 3333
Inscription : 15-05-2019
Messages : 3 333

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Quelques souvenirs des concerts de cet été...


OSEES au Club du Transbordeur, pour commencer les vacances.

Sur scène, un bassiste et un clavier, discrets.

Sur la gauche, John Dwyer - en pantacourt, comme il se doit - un chiffon dans la poche, comme il se doit - transpirant, trépignant et crachouillant, comme il se doit.


Au centre, deux batteries, qui sont le véritable moteur du groupe - 2 batteries martelées par 2 types dont le 1er (Dan Rincon) a le look d'un homme de main de la mafia new-yorkaise (années 70), et le second (Paul Quattrone) a l'allure d'un acteur porno dans les scopitones des mêmes années.

On s'en fout de leur look, mais quel boulot ils font, à besogner et besogner et besogner leurs peaux tendues...


Petite salle remplie - plein de filles, plus de filles que d'habitude. Ca slammait de partout et tout le temps, parfois quatre à la fois, j'ai vu un type slammer du début à la fin et les filles aussi slammaient sans cesse, c'était une vraie piste de décollage, il y avait plus de trafic qu'à Roissy et ça n'atterrissait pas.


Du rock, du punk, des sons Osees aussi - aussi ciselés que saisissants, et toujours ce groove infini / infiniment puissant emmené par les deux batteries - un train, un très long train de marchandises variées / pas avariées qui traversait Brooklyn et Long Island et Villeurbanne, comme ça, non stop, j'en suis sorti trempé / presque aussi trempé que John Dwyer et putain, derrière, c'était les vacances, je suis resté sur le quai de la gare, hagard.


JUDAS PRIEST + THE DEAD DAISIES au Théâtre Antique de Vienne.


Rien de bien particulier à raconter ; mais deux chouettes concerts du début à la fin.


Pas de Glenn Hughes pour cette 1ère partie, tombé au champ d'honneur des covidés, laissé pour mort dans un champ de marguerites fanées - mais Dino Jelusick (chant) et Yogi Lonich (basse) pour le remplacer.


Yoni Lonich ressemble au fils caché de Ross et de Severus Rogue (cherchez les références), mais on s'en fout.

Dino a fait le job, c'est le moins que l'on puisse dire.

J'ai eu la banane du début à la fin, et c'est déjà ça.


Un bon moment aussi devant Judas Priest.


Pas choqué par les voix enregistrées qui accompagnent Rob Halford, j'ai trouvé qu'elles venaient le dépanner dans les aigus - ce n'était pas abusé. Il y avait beaucoup plus de sons enregistrés pendant le concert d'Alestorm au Sylak et ça, personne n'en parle : pourquoi ? Le vrai scandale de l'été n'est-il pas là ?


Richie Faulkner était visiblement content de jouer. Par contre, le taureau gonflable, en fin de concert, m'a tôt gonflé. Il ne faut pas craindre le second degré dans le metal mais là aussi, et là encore, pas pire que la Tempête de Bière Blonde et Son Univers de Plastique, n'est-ce pas ?


Meilleur morceau du concert ? Victim of changes pour moi (Sad wings of destiny). Parfois, non, non, les ailes du destin n'ont rien de triste...


Un petit tour au Sylak ensuite, dont je parlerai peut-être dans le topic dédié. Puis.


NEBULA (+ Odd Beast) au Molotov à Marseille.


Journée sympa à Marseille.

J'ai passé l'après-midi à naviguer de l'ombre à la lumière, et d'un bar à l'autre, sur le cours Julien.

Graffiti.

Et puis le coup de foudre : un cocktail sans alcool (si, si !) dont voici la recette : distillat de genièvre, sirop de concombre et tonic. Vous le trouverez, si vous passez, au bar / ciné / vidéoclub Vidéodrome 2, sous le nom de Jul & Gin.


Après le cocktail ? Le Molotov !


Sympathique petite salle emplie de passionnés. Odd Beast, qui ne m'avait pas convaincu plus que ça dans la voiture, a sorti un set musclé.


Après ? Après j'ai reçu un appel en PCV, Putain de Virée Cosmique : une transmission... de Ground Control ? Non, depuis le Vaisseau-mère Terre. Je me suis éclipsé.

Plein de morceaux du magnifique dernier album (Wilted flowers, Existential blues, Transmission from... ou Warzone Speedwulf) et de Holy Shit, et puis Giant, et puis To the center et puis...


A un moment, Eddie Glass jette un coup de d'oeil dans le public et murmure (en anglais) :

"Il y a un morceau dans notre discographie que quelqu'un, peut-être, voudrait entendre ? "

Je suis au pied de la scène. Je tente :

"Smokin' woman ?".

Petit sourire de Eddie Glass, qui a l'air de trouver cette idée parfaitement saugrenue.

Il dit : "Oh... No..."

J'essaye alors : "Messiah ?".

Eddie regarde ses pieds, sourit, et puis :

"Ok ! Let's do Messiah... One, two, three...".

...

Ce Messie-là n'est jamais redescendu des cieux.

Dernière modification par Ride (One Hell Of A) (08-09-2022 12:31:30)


2202 ekomS nI pU / 1202 prewtnA tseftreseD / 1202 naéM lateM / 2202 / 9102 kalyS / 2202 / 9102 / nrubdoaR / 7102 rethcreW / (2 & 1) 2202 / 9102 / 8102 / 7102 / 6102 tseflleH

Hors ligne

#59 12-09-2022 22:08:05

Iko
Modératrice Symphonique
Inscription : 08-07-2021
Messages : 684

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Bon je vais enfin m’y (re-re)coller sinon j’aurai le temps de voir SOEN avant d’en parler  big_smile

J’ai vu AA Williams (découverte grâce au Hellfest) et Mono au Trabendo le 1er Septembre. Autant vous dire qu’elle m’avait séduite avec son Forever Blue, avec son mélange des genres et d’emotions qui fait tout un voyage de cet album. Le jour où elle passait au HF… j’ai pris une claque. J’ai mis du temps à redescendre tellement tout prenait dans les tripes et je n’ai pas vu le temps passer. J’aurais pu l’écouter tout l’après midi…avec son air de pote artiste perchée, en plein trip.

Du coup je remets le couvert à son passage a Paris. Elle est arrivée toute timide, remerciant plusieurs fois les gens d’être là. Je regardais les gens autour, ils ne savaient pas à quoi s’attendre contrairement à moi
(Et quelques tish Hellfest qui étaient dans le secret aussi) devil
Le set commence, c’est doux, c’est enveloppant, comme la première fois, mais mieux car l’acoustique du Trabendo est incroyable, et la configuration, si proche et à portée de main donnait encore plus d’intimité à ce moment.
Comme la première fois, cette nana m’a tenue du début à la fin. Il y a une vraie fragilité à sa musique, même physiquement, j’avais l’impression d’être effleurée par les sons qui m’entouraient, encore plus avec cette fumée qui cachait un peu le groupe. Et en même temps, il y avait une puissance incroyable à cette fragilité, l’impression que ça va se casser a tout moment tellement c’est fort. Parfois je me sentais voyeuse d’être témoin de ça.
J’ai vu l’évolution du public tout au long du set, ce public qui découvrait petit à petit ce que cette nana en noir et ses gars en noirs, cachée derrière ses longs cheveux, avait a mettre aux yeux du monde. J’étais toute fière et contente pour elle de voir le public lui montrer à quel point c’était superbe ! Je ne voulais pas que ça s’arrête. ops
Elle est revenue seule à la fin du set de mono (le rappel ou la dernière avant) pour une chanson.
Bref, je ne le pensais pas, mais cette fois ci était encore mieux que la première. J’espère y retourner en Novembre dans le 77, elle passe avec une autre artiste, que je ne connais pas.

Du coup après y avait Mono. Moi j’avais découvert rapidement avec quelques pistes sous les conseils des altruistes du Discord. C’est sympa mais… répétitif. En fait, c’est pas surprenant. Le même schéma est répété (a quelques exceptions près). Je pense que les chansons gagneraient à être moins longues car la répétition successive des mêmes mélodies finissait par me lasser. A chaque fois du coup que ça changeait, j’étais contente, mais ça se répétait tellement que je finissais de nouveau lassée.
En fermant les yeux, j’arrivais à supporter un petit peu mais bon c’était pas encore ça… Cela dit, c’était un chouette moment, même s’il a un peu trainé à mon goût. Je suis partie avant la dernière chanson du rappel. Un des deux guitaristes avaient fait un truc avec sa langue et l’autre par terre, ça m’a surtout donné mal à la tête mais je crois que la performance a été appréciée.

Du coup, j’y retournerai pour AAW des que possible mais pas Mono  devil

Dernière modification par Iko (12-09-2022 22:10:43)


Fear is a choice you embrace.

Hors ligne

#60 12-09-2022 22:30:35

jpkv
Chemical Moderator
Lieu : Vauchrétien (49)
Inscription : 23-06-2010
Messages : 7 941

Re : Concerts divers, mais aussi du printemps, de l'automne et de l'été.

Merci Iko. Quand je pense que j'ai également vu le concert d'A.A. Williams au Hellfest mais que je n'en ai gardé aucun souvenir  sad . Quel gâchis.
C'est un problème, à trop enchaîner les concerts en festival, je n'ai parfois pas le temps d'assimiler ce que j'ai vu/entendu. Ou alors c'est parce que je ferme les yeux et que je me laisse aller, et il ne m'en reste rien. J'ai ainsi vu 5 ou 6 fois Ufomammut, ça me transporte à chaque fois mais je n'en ai aucune image. A la différence d'A.A. Williams quand même, j'ai quelques albums qui font que je me souviens à quoi ça ressemble d'un point de vue musical.


On your feet you feel the beat it goes straight to your spine,
Shake your head you must be dead if it don't make you fly

Hors ligne